Soeur Françoise a uni sa vie à Dieu

Quel magnifique reportage de Moutier ! 

RTS, Couleurs locales, 17 avril 2019

 

 

Ma première des communions

2019 premiere communionQuels beaux souvenirs pourrais-je partager avec mes enfants, avec mes petits-enfants, mes nièces et neveux de ma première des communions ?

Chaque année, quasi aux mêmes périodes de fin d’années scolaires, notre paroisse est en fête, car elle célèbre la première des communions. En prenant comme fil rouge un texte biblique, nous ferons découvrir aux enfants les joies et les bonheurs de partager le repas eucharistique. Aujourd’hui, il nous faut reconnaître qu’il est bien délicat et parfois surprenant d’écouter et d’entendre les réactions des enfants qui se préparent à leur première des communions. En effet, les enfants sentent très bien qu’il y a comme « quelque chose » de merveilleux, de subtil à recevoir le pain de vie. Mais il reste une question sous-jacente à toutes communautés paroissiales pour accueillir au mieux ces enfants. Cette question et cette remarque nous ont été données par les Pères conciliaires, plus particulièrement le Père Henri de Lubac, réunis à Rome lors du Concile Vatican II : « L’Eucharistie fait l’Eglise et l’Eglise fait l’Eucharistie. » En quoi cela m’engage-t-il ? Ou autrement dit : Que puis-je faire, que puis-je vivre pour que la communauté où je vis soit vivante et le reste dans le futur ? Pour terminer, j’aimerais également signifier toute ma reconnaissance aux personnes qui oeuvrent généreusement pour accompagner les enfants vers leur première des communions. Par avance je les remercie pour leur engagement.

Pour l’Equipe pastorale, abbé Christophe Boillat

AVIS A LA POPULATION

CONCERNANT L’UTILISATION ET L’OCCUPATION DU PARVIS ET DE L’ÉGLISE

Le parvis est et restera un lieu de rencontre et de convivialité pour tout le monde.

Cependant ceci comporte des règles à respecter, notamment

  • de laisser cette place propre,
  • de ne pas y pratiquer de jeux ou sports (football, vélos, trottinettes, patins à roulette, etc.),
  • de ne pas faire de feu,
  • de ne pas y lancer d’objet de quelque nature que ce soit (par exempledes cailloux) afin de préserver les façades, les portes et surtout les vitraux,
  • de ne pas prendre cet endroit comme un lieu de consommation, detrafic ou d’injection de drogues,
  • de ne pas uriner contre les façades ou de déposer des excréments,
  • de ne pas faire de graffitis.

L’église est un lieu de recueillement. Celui-ci doit permettre aux fidèles de s’y rendre sans être importunés par des activités qui n’ont pas leur place dans et autour d’une église (circuler à vélo, crier, faire voler un drone, utiliser les bougies à d’autres fins que celles de la dévotion, …).

Tous les objets (ballons de foot, …) égarés sur le territoire (alentours, toit, …) de la paroisse catholique seront confisqués.

Toute activité à caractère non religieux ou non autorisée par les autorités paroissiales, toute profanation de l’église, tout non-respect de ce lieu sacré sera dénoncé et plainte sera déposée à la police.

Le Conseil de Paroisse, Moutier, le 5 avril 2018

Menu mobie